Le tote bag : quand l'écologie devient fashion

La folie tote bag ne vous aura pas échappé depuis plusieurs mois. Il suffit de tourner la tête dans un sens ou un autre pour voir deux/trois filles avec un tote bag à bout de bras pour transporter son bento, ses chaussures de sport ou petit gilet. Un phénomène aussi bien fashion qu'écolo il semblerait. D'une part c'est toujours pratique d'avoir son sac en toile au design graphique pour porter ce que son sac de marque ne peut pas prendre (cela évite aussi de l'abimer quand on l'a payé 300€...) et d'autre part, les tote bags sont quand même plus cool que les sacs de courses de Monop' !

Le tote bag, par la force des choses (et des lois) est devenu un accessoire de mode aux usages multiples. Les fashionistas se sont approprié cet objet qui autrefois était voué à être relégué au fond du placard, pour peut-être un jour y placer sa paire de tong qu'on emmenait en vacances, mais jamais il ne leur serait venu à l'idée de se balader avec ce dernier dans la rue. Les marques y voient même un prolongement de la relation qu'elles entretiennent avec leurs clients et n'hésitent pas à commercialiser leur propre tote bag au design soigneusement choisi, là où il y a encore quelques années, elles offraient les sacs plastiques. Les temps changent et chacun semble prêt à payer pour ce qui lui parait important : protéger la planète, affirmer son appartenance à une marque, un symbole ou une communauté et miser sur le côté pratique.

On parle d'usage émergent du sac shopping, qui permet de transmettre ses valeurs à ses clients, qui deviennent ainsi des ambassadeurs de la marque dans la vie quotidienne, mais aussi bien au delà, grâce aux réseaux sociaux, où les utilisateurs n'hésitent pas à se montrer en photo avec leur dernier tote bag publicitaire offert par leur boutique préférée. Sur Instagram notamment, où les marques récupèrent les flux de photos grâce à des hashtags créés pour l'occasion. Une publicité virale à faible coût impensable il n'y a pas si longtemps. En effet qui aurait partager une photo de son sac de course en plastique offert par Zara ou Kookai ?...

Usage émergent aussi, dans la prise de conscience que chaque geste compte lorsqu'il s'agit de préserver la planète, alors que des millions de tonnes de sacs plastiques polluent les sols, les océans et les espaces naturels depuis des dizaines d'années. Chacun comprend ainsi qu'il est lui aussi à part entière un acteur de l'écologie et que la moindre action compte pour les générations futures. Au delà du fait qu'il faut très souvent payer ses sacs en tissu, ces quelques euros ne sont pas uniquement là pour augmenter le chiffre d'affaire des grandes enseignes, mais aussi et surtout pour limiter à sa manière la pollution de notre planète.

Le tote c'est finalement le rencontre de deux mondes que tout oppose ou presque : l'écologie et la mode. Une tendance sur laquelle chacun peut agir.



Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés.