Nouveau, la livraison suivie

Si vous êtes une personne non psychopathe qui a 2 activités dont un e-commerce, n'oubliez pas que votre priorité dans la vie est l'organisation. Cela tombe bien, dans Instagram et Medium, il y a plein de posts inspirants sur la productivité. Genre : 
Apparemment ce sont des gestes qui sauvent, dès le matin : 
text medium
Ne lisez pas ce genre de posts. Ces gens sont des weirdos. Il n'y a pas d'autres explications. Ils sont toqués. Littéralement. Arrêtez de lire des posts avec des bullets point.  
"Vous passez trop de temps à faire aller retours chez l'imprimeur, à acheter des timbres, organisez vous mieux".
...Pas évident avec une production à la demande, et une petite trésorerie. 
Big news : quand vous avez 100 commandes a envoyer en 3 jours, et bien cela fait 100 commandes à envoyer en 3 jours. Peu importe ce qu'on te dit, tu vas manipuler 100 produits. 
cool and the bag
Eh oui, avoir un e-commerce c'est coller des timbres 80% du temps et ensuite faire du marketing sur le pouce. Alors pourquoi on a géré les livraisons jusqu'à maintenant et surtout comment on a fait alors pour en arriver à cette grande décision qui va bouleverser notre vie : Externaliser la livraison.
Globalement, on commence par se prouver que c'est gérable, on a peur de baisser sa marge, puis on fait un burn out. 
On fait 200 commandes par mois, et on a des produits de moins de 20 euros. A priori, difficile pour nous d'externaliser la logistique avec ces kpi. En fait, si. N'écoutez personne, dès le lancement de votre e-commerce choisissez un prestataire pour ne pas gérer vous même les envois, sinon cela va être l'enfer dans votre vie. En tant que petite marque, essayez donc de gérer des tarifs chez les transporteurs. Ingérable. 
On vous recommande cette boite :  Giraphes, c'était notre premier choix avant que notre imprimeur se propose. L'avantage de l'imprimeur c'est qu'il peut tout produire à la demande, plus de trésorerie coincée dans le stock. #doublewin 
Si vous êtes une marque française, ne choisissez pas Shopify, plateforme américaine, pas d'api et de module adapté pour travailler avec la Poste. A l'époque on voulait faire les foufous sur Shopify car c'est vrai qu'ils étaient en avance sur les thèmes proposés. Je peux vous dire qu'en parlant avec les logisticiens on voulait juste mourir d'avoir fait ce choix. 
On va pas vous mentir, passer par un logisticien est un sacré risque pour Cool and the bag, nous baissons nos marges par commande, on doit faire du volume et développer notre réseau de distribution en ligne et hors ligne. Tout va se jouer premier trimestre 2016. 
Aujourd'hui on se sent libre comme l'air, libre comme l'air. En cette période de noël, difficile de noter le changement en terme de CA. Nous avons signé le 13 novembre. Cette journée était donc un peu l'ascenseur des émotions :/ 
stock cool and the bag
Rendez-vous en 2016 pour voir si on est toujours vivant. On va essayer de faire du marketing pour battre Louis Vuitton, comme prévu. 
 
 
 


    Laisser un commentaire

    Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés.